Bienvenue sur Auto-ies.com

LE POINT SUR LE CONTROLE TECHNIQUE AUTOMOBILE (et les contres-visites)

  • mai 6, 2019
  • sur Alexandre

Déjà durci en mai 2018, cet “examen de passage” de nos chères voitures devait être rendu plus contraignant au 1er janvier dernier. Certains “événements” ont convaincu nos gouvernants de repousser ce délai au 1er juillet 2019. La date se rapproche…



Le contrôle technique, bref rappel en préambule

Le contrôle technique auto s’applique à tous les véhicules particuliers ou utilitaires jusqu’à 3,5 tonnes dont la date de première mise en circulation est supérieure ou égale à 4 ans. Ensuite nouveau passage au contrôle tous les 2 ans pour les véhicules particuliers et tous les ans pour les utilitaires. Il est obligatoire aussi pour tous les véhicules destinés à la vente dont le dernier contrôle date de plus de 6 mois.

 

Les nouveautés du contrôle technique depuis le 20 mai 2018

Les points contrôlés sont passés de 124 à 131 et les défaillances constatées ont évolué de 407 à 606.

Trois catégories de défaillances sont désormais classées crescendo:
● 139 dites Mineures: Le véhicule peut rouler et devra être réparé ou entretenu. Ce qui introduit une dimension de prévention. On doit procéder aux travaux avant d’être soumis à des réparations plus lourdes et donc plus onéreuses. Pour cette catégorie pas de contre-visite car pas de danger immédiat constaté.
● 340 dites Majeures: Le véhicule peut rouler mais il est soumis à une contre-visite dans les deux mois qui suivent pour constater les réparations effectuées. Dans un premier temps il est considéré comme dangereux.
● 127 dites Critiques: Le véhicule présente un danger immédiat (exemple plaquettes de frein absentes). Le véhicule est interdit de circulation à partir de minuit le jour de son contrôle technique. Pas de changement pour la contre-visite qui doit être effectuée dans les deux mois suivants.
● En résumé: C’est surtout la philosophie dans la façon de contrôler le véhicule qui a changé. La recherche est plus approfondie pour les risques attachés à la sécurité et l’environnement.
Les nouveautés du contrôle technique à partir du 1er juillet 2019.
Désormais sont ciblées les automobiles les plus polluantes. Opacité des fumées, particules émises, seuil d'émissions : le nouveau contrôle technique se veut plus sévère pour les diesels d'avant 2011. Depuis son instauration, le nouveau contrôle technique de mai 2018 a fait monter le taux de contre-visite aux alentours de 21,3% contre 19% avant mai 2018. Le taux de réussite stagne autour de 77,7 %. Au 1er juillet 2019, les fumées émises par l'échappement des véhicules diesels seront plus contrôlées. Leur opacité sera plus testée pour "sortir les véhicules les plus polluants du parc automobile". Cette mesure devrait booster le marché de la dépollution en encourageant les nettoyages réguliers des moteurs, des filtres à particules ou encore de la fameuse vanne EGR, aujourd'hui très répandue sur les moteurs diesel mais aussi les moteurs essence récents. Leur encrassement provoque une hausse des émissions polluantes du véhicule et pourra conduire à un refus de validation du contrôle technique. Or, un changement de vanne EGR peut atteindre 350 euros, celui d'un filtre à particules près de 2000 euros. Un nettoyage est plus économique.

 

Bon à savoir

En cas de contrôle conforme : Le contrôleur appose sur la carte grise un "timbre carte grise" qui indique la date limite de validité du contrôle. Il appose également à l'intérieur du véhicule une vignette afin d'indiquer le mois et l'année du prochain contrôle.
En cas de défauts constatés : Si le diagnostic a constaté des défauts, vous avez l'obligation d'effectuer, dans certains cas, les réparations nécessaires. L'obligation de réparer concerne plus de 50 points dont le système de freinage, l'éclairage, les pneumatiques, la suspension, la direction, les équipements de sécurité. Vous avez deux mois pour agir avant de vous soumettre à une contre-visite. Celle-ci doit également avoir lieu dans un centre de contrôle agréé (pas obligatoirement le même).
Combien coûte le contrôle technique ? Le tarif de la consultation est libre. Vous avez donc intérêt à bien vous renseigner sur les prix pratiqués dans tel ou tel centre agréé et à faire jouer la concurrence. Le prix moyen d'un contrôle se situe entre 50€ et 120€ en fonction du carburant utilisé. Les contre-visites très souvent gratuites, peuvent avoisiner les 20 euros.

Laisser un commentaire