Bienvenue sur Auto-ies.com

LA TECHNOLOGIE DANS NOS VOITURES PROGRESSE

  • janvier 25, 2019
  • sur Alexandre

Dans les prochaines années nombre d’innovations ou de technologies réservées pour l’instant aux seuls véhicules de très haut de gamme vont se retrouver dans nos automobiles.
Morceaux choisis d’un futur pas si lointain.



L’éclairage des phares au laser

Pendant près d’un siècle les capacités d’éclairage des phares de nos automobiles ont stagné. Leurs capacités allant de faiblard à peu efficace, les déplacements nocturnes ont été trop longtemps facteur de risques. Puis vint le xénon et ses phares bleutés qui permettait d’augmenter la profondeur du faisceau jusqu’à 200 m au lieu des 80 habituels. Désormais ce sont les phares full-led qui se répandent et permettent une vision jusqu’à 300 m.
L’avenir proche s’écrit désormais avec les phares laser réservés au très haut de gamme (pour l’instant). Ils envoient un faisceau lumineux à plus de 600 m et adaptent automatiquement leur intensité et leur orientation à la circulation.

 

Le régulateur de vitesse adaptatif

Le régulateur et limiteur de vitesse existe déjà. Il équipe d’ailleur désormais 95% des voitures neuves vendues sur le marché français. Son évolution nous a fait découvrir le régulateur adaptatif qui maintient tout seul les distances de sécurité entre deux véhicules. Sa nouvelle révolution va démocratiser l’ACC (active cruise control) qui lit et s’adapte aux panneaux indiquant les vitesses à respecter et gère tous les arrêt et départs de 0 à 60 kmh.

 

Les suspensions magnétiques

Elément indispensable et garant de notre sécurité automobile, c’est le système de suspension qui nous permet de rester sur la route. Depuis les années 2000, les voitures européennes sont (presque) toutes équipées de suspensions indépendantes à l’avant comme à l’arrière. L’avenir, c’est le MagneRide. Imaginé par l’équipementier Delphi et apparu pour la première fois sur les Audi TT et R8, puis sur la Corvette et maintenant sur la Mustang, l’amortisseur s’adapte en un millième de seconde aux changements des conditions d’adhérence de la route. Le principe : un fluide magnétique piloté fait varier la fermeté de l’amortissement en fonction de la qualité du revêtement du sol.

 

Un moteur électrique dans chaque roues

Ferdinand Porsche en avait imaginé le principe en …1899. En 2008 Michelin a ressorti le concept de l’oubli en présentant son Active Wheel.Outre un gain de place, le principe gagne en simplicité technique et en efficacité énergétique puisqu’il est sans transmission et, de fait, limite les frottements. L’avenir immédiat de la voiture électrique passe par les véhicules hybrides et plusieurs constructeurs mondiaux (Ford et Honda notamment) travaillent sur ce concept de moteur dans chaque roue pour le développer en grande série sur leurs modèles hybrides.

 

Le débrayages des cylindres

Déjà utilisé sur les moteur 12 ou 8 cylindres, le principe descend progressivement sur les moteurs plus “modestes” comme les 6 ou 4 cylindres. Le principe ? à vitesse régulière, deux cylindres se mettent en veille pour limiter la consommation. Pour l’avoir testé, je peux vous confirmer que sans l’indication du débrayage au tableau de bord le conducteur ne s’aperçoit de rien sur l’instant mais gagne beaucoup sur le poste consommation à l’arrivée.

Et pour vous, laquelle de ces innovations vous semble impérative pour votre quotidien de conducteur dans les prochains mois?

Laisser un commentaire