Bienvenue sur Auto-ies.com

GUIDE DES CITADINES: CITROEN C3 - PEUGEOT 208 - RENAULT CLIO

  • avril 24, 2019
  • sur Alexandre

Le segment des voitures citadines n’échappe pas (au même titre que les autres catégories) à la prise d’embonpoint. Conséquence, les citadines d’aujourd’hui offrent le même volume et sont aussi polyvalentes que les compactes d’autrefois. Nos trois françaises sont, à ce titre, très représentatives de cette évolution.



Présentation des 3 citadines

Depuis des années les soeurs ennemies 208 et Clio se partagent à tour de rôle le podium des meilleures ventes en France, au gré des renouvellements et restylages. En attendant l’arrivée des nouvelles évolutions cet été pour la Clio et cet automne pour la 208, la C3 récemment revue pourrait mettre tout le monde d’accord en s’emparant de la plus haute marche. Avec sa troisième génération entièrement nouvelle, la petite Citroën veut se tailler une belle part du gâteau. Et elle s'en donne les moyens !
D'abord par son style façon mini SUV qui met un bon coup de vieux à ses rivales pourtant rafraîchies il y a peu de temps. Mais aussi par tous les éléments de personnalisation qui la rendent bien plus fun que les autres. Mention spéciale pour les fameux “Airbump” protégeant ses portières, ses nombreuses teintes bicolores ou encore ses différentes jantes.
Côté présentation, la 208 reste incontestablement la reine du segment avec un assemblage rigoureux et des matériaux de bonne facture. Le seul grief qui peut lui être fait reste toujours le même, son petit volant peut parfois cacher le bas des compteurs.
Largement en progrès en terme de qualité de plastique depuis son restylage, l'habitacle de la Clio n'en est pas moins très classique, voire un peu triste. Il est néanmoins celui où le conducteur trouvera le plus facilement ses aises grâce à une excellente position de conduite et des commandes qui tombent parfaitement sous la main.

 

 

Vie à bord

Malgré des prix plus doux, la Citroën C3 n'est pas moins bien équipée que ses deux rivales. En entrée de gamme Live, elle ne dispose ni de climatisation, ni d'autoradio comme la Peugeot 208 en finition Access et la Renault Clio en finition Life. Cette dernière offre tout de même les rétroviseurs électriques/dégivrants et les feux de jour à LED en série, ce qui justifie son tarif de base plus élevé. Au niveau supérieur, la Citroën C3 Feel gagne la climatisation manuelle, la radio avec connexion Bluetooth et les antibrouillards. Les 208 Active et Clio Zen ajoutent à ces équipements un système multimédia avec écran tactile de 7 pouces. Pour en bénéficier sur la nouvelle C3, il faut passer en finition haut de gamme Shine. Là l'équipement devient très correct avec les quatre vitres électriques, la climatisation automatique et les radars de recul pour les trois modèles. Mais la Clio se démarque encore en offrant en plus la navigation GPS et l'accès « mains-libres » en finition Intens.

 

 

Au volant des trois citadines

Les moteurs essence de puissance moyenne étant les plus sollicités sur les citadines, quoi de plus logique donc que nos concurrentes du jour optent pour ce type de motorisations. D'autant plus, que toutes les trois sont poussées par des 3-cylindres.
Reposant sur la même plateforme, la C3 et la 208 partagent également le 1.2 atmosphérique de 82 chevaux. Un bloc convaincant en ville mais qui trouve ses limites sur voie rapide. Creux à bas régime (118 Nm à 2.750 tr/min), il a besoin d'être cravaché pour éviter de subir les vibrations et claquements typiques des 3 cylindres. Mais les deux voitures du groupe PSA peuvent aussi être motorisée par le 110 chevaux, lui aussi 3 cylindres.
Plus faible en cylindrée (900 cm3) mais plus puissant (90 chevaux), le 3 cylindres de la Clio peut cependant compter sur l'aide d'un turbo. Le couple est disponible logiquement plus tôt (2.500 tr/min) mais surtout, il est plus généreux (140 Nm). Ce qui profite grandement à l'agrément et évitera au conducteur de devoir trop jouer avec son levier de vitesses.
La ville, c'est bien évidemment le terrain de prédilection de nos citadines polyvalentes. Mais qui dit polyvalente, dit pouvoir rouler partout. Et côté conduite, chacune a sa philosophie bien à elle.
La C3, par exemple, respecte parfaitement la pure tradition de chez Citroën en offrant un confort de premier ordre. La suspension souple et l'amortissement bien calibré encaissent toutes les irrégularités de la route, y compris les pavés. Si le châssis est plutôt efficace, la C3 a toutefois tendance à connaître un petit effet de pompage et à s'affaisser en conduite dynamique. Mais rien de rédhibitoire compte-tenu de son orientation très confort !
A l'opposé, sa cousine Peugeot 208 a fait le choix du dynamisme avec son châssis comme principal atout. La voiture enroule parfaitement en courbes, vire à plat et se montre parfaitement alerte sur les reprises d'appui. Elle est en revanche plus ferme en amortissement ce qui peut être désagréable sur des routes abîmées.
Et la Clio dans tout ça ? La citadine au Losange est à mi-chemin entre le confort de la C3 et le dynamisme de la 208. Sa direction légère et son comportement précis font d'elle un compromis idéal pour une voiture urbaine.

 

 

Conclusion

Homogène sur la route, bien équipée et sérieusement construite la Clio est toutefois un peu plus chère que la C3 et la 208. Néanmoins chacune des trois citadines polyvalentes tricolores a ses propres arguments à faire valoir. Un choix difficile pour les acheteurs potentiels.

Laisser un commentaire