Bienvenue sur Auto-ies.com

Ford Mustang Bullit électrique, il n'y en aura pas pour tout le monde !

  • novembre 21, 2018
  • sur Alexandre

CHARGE AUTOMOTIVE, le préparateur britannique bien connu vient d’ouvrir le carnet des commandes pour sa future voiture électrique, la Ford Mustang Bullit. 499 exemplaires (et pas un de plus) peuvent d’ores et déjà être pré-commandés…


 

Si je vous dis Ford Mustang BULLIT ?

Eh oui! il est prévu une série très limitée de 499 exemplaires de cette voiture mythique qu’est la Ford Mustang des années 60.
Sauf que …cette arrière petite fille de la célèbre auto du film de 1968 n’a plus en commun avec sa glorieuse ancêtre que le look. Pour tout le reste Charge Automotive nous la joue clairement 21ème siècle et Steve MacQueen, s’il était encore en vie aujourd’hui, aurait sans doute bien du mal à s’y retrouver une fois installé au volant !
 

En savoir plus sur “the beast”

Deux carrosseries seront disponibles: Fasback (le coupé) et Convertible (le cabriolet). Transmission intégrale et surtout motorisation exclusivement électrique.
Equipée d’une batterie de 64kWh, cette Mustang sans autre moteur n’a malheureusement qu’une autonomie de 200 km. Mais elle atteint le 100km/h départ arrêté en 3,09 secondes !!!
Trois modes de pilotages sont proposés: Eco, Sport et Ultimate. Et trois réglages de hauteur de suspension: Lower, Ride et Raise. Pour les amateurs de pilotage, la bête peut aussi être pilotée uniquement en propulsion (seulement les roues arrières motrices) comme son aïeule et aussi comme l’actuelle à motorisation thermique.
 

Je vous invite à bord de cette Ford Mustang électrique du futur

Intérieur grand luxe, interface numérique personnalisée, rien ne manque à la belle bien ancrée dans la 21ème siècle. Pour les connaisseurs on a l’impression de se trouver dans le cockpit d’une Tesla avec une large tablette qui permet de sélectionner tous les réglages y compris de choisir la marche avant ou la marche arrière d’une légère touche d’un doigt sur l’écran. Pour les riches futurs propriétaires le constructeur a prévu des essais à travers le monde entier entre mars et septembre 2019. Ensuite les livraisons commenceront.
 

En pratique seuls les heureux titulaires de chéquiers bien pourvus pourront s’offrir ce jouet

En effet, même si le dépôt initial (entièrement remboursable) réclamé à la pré-commande semble raisonnable puisqu’il n’est “que” de 5000 livres anglaises- soit au cours actuel 5720€- le prix d’achat total vous fait passer lui, dans un tout autre registre. Car au bas de la facture c’est une somme à 6 chiffres qui apparaît: 200.000 livres -soit 229.000€ au cours de change actuel- Un montant à la hauteur de la technologie et de la rareté de cette nouvelle voiture. Son heureux concepteur britannique tient vraiment à se démarquer en basant toute sa communication sur le fait qu’il veut devenir le seul et unique champion “d’une mobilité sans émission”. Cherche-t-il à provoquer la marque américaine Tesla ?

D’ici là, on pourra toujours rétorquer qu‘en achetant la modeste Renault Zoé française on participe aussi à cette fameuse mobilité sans émission. Mais me direz-vous quand on aime on ne compte pas... ses euros. A chacun ses addictions !!!

 

Laisser un commentaire