Comment faire baisser le tarif de votre assurance auto ? - Auto-IES.com

Bienvenue sur Auto-ies.com

Comment faire baisser le tarif de votre assurance auto ?

  • novembre 16, 2016
  • sur Alexandre

A l’image de leurs voisins d’Amérique du Nord, les assureurs français tentent d’offrir de nouveaux contrats avec un tarif dégressif en fonction de l'utilisation de votre voiture. Les critères ? L’utilisation, le kilométrage et la façon dont vous conduisez !

Assurance automobile connectée

Reprenons les bases de l’assurance auto : Faire payer les « bons » conducteurs (Ceux qui n’ont pas d’accident) pour les « mauvais » conducteurs (Ceux qui ont des accidents à cause de leur conduite ou par malchance). C’est le principe de la mutualisation des risques. Les études démontrent qu'un automobiliste qui a une conduite douce et fluide, et qui respecte les limitations de vitesse a beaucoup moins d'accidents que la moyenne (Responsables ou non).

Pour récompenser les bons conducteurs et inciter à un meilleur comportement les assureurs ont inventé l’assurance automobile connectée. Comment ? Tout simplement en vous proposant de connecter un petit boitier sur la prise OBD afin de communiquer avec votre assureur.

En France, deux compagnies proposent ce type de contrats connectée : Direct Assurance avec son offre « You Drive » et Allianz. La réduction peut atteindre 50% pour le premier et jusqu’à 30% pour le second.

Right Track GPS

Votre assureur connaîtra le moindre mouvement de votre véhicule

Ce petit boitier est équipé d’un GPS, et dans certains cas d’un accéléromètre et d’un gyroscope. Il a pour fonction de collecter et d’envoyer à votre assureur différentes informations : le nombre de kilomètres quotidiens, vos accélérations et freinages, la vitesse à laquelle vous roulez par rapport à la vitesse autorisée… Bref un vrai mouchard !Nous avons pu le tester outre atlantique. A notre grande surprise, après installation complète, nous recevions même des emails pour nous prévenir que le niveau d’essence était bas ou bien encore qu’il était temps de faire la vidange.D’après les dernières études réalisées, 2/3 des automobilistes seraient prêt à sauter le pas et souscrire à ce nouveau type d’assurance.
Laisser un commentaire