Bienvenue sur Auto-ies.com

EDEN UNE QUINQUA SANS TABOU

  • janvier 18, 2018
  • sur Alexandre

La MEHARI reste un modèle à part dans la production automobile de ces cinquantes dernières années… et en plus elle est française. Désormais elle fonctionne aussi grâce à la fée électricité. Vous connaissez sans doute l’E-Méhari, mais connaissez-vous l’Eden la vraie “Méhari électrique” ?

 

Le 2cv Méhari Club de Cassis:

C’est là que tout a commencé.
Depuis de nombreuses années Cassis est devenu “LA MECQUE” des 2CV, Méhari, Dyane et Cie.
Reconnue sur la scène automobile tricolore, une équipe de copains associée à la concession Citroën du coin a su faire perdurer l’épidémie 2cv puis Méhari en restaurant des modèles récupérés à droite et à gauche et en fabriquant des pièces détachées pour les fanatiques. Leur réputation a bien vite dépassé les frontières du Midi, à tel point que Citroën a accepté en 1998 de leur céder la plus grande partie de l’outillage ad’hoc.
Pas du tout grisés par le succès et visionnaires, ces passionnés se sont mis en tête de faire entrer la Méhari dans le 21ème siècle de la plus belle des manières.

Eden Mehari Eden (Credit Photo Eden Cassis)

 

Electrique:

Le principe on garde la même base et on la motorise à l’électricité. Viré le bi-cylindre antédiluvien et bonjour le pack de batterie lithium fer phosphate de 8 kwh. Autonomie obtenue environ 80 km pour un moteur de 15kw soit 20ch. Modeste certe mais bien à l’image de la monture. Dernière précision il faut compter 4 heures pour une charge complète sur une prise classique et 3h sur une prise dite rapide.

Changement de patronyme:

Le constructeur officiel (CITROEN) s’étant engagé avec Bolloré pour la commercialisation de l’E-Méhari, il a fallu trouver un autre nom pour le nouveau bébé. En souvenir des années Peace and Love de la fin des années soixante, époque de la naissance de la Méhari, c’est le nom d’Eden qui a été retenu.

batteries Les batteries de l'Eden (Credit Photo Eden Cassis)

 

Le portrait:

Vous l’avez compris, la livrée reste la même. Mais la carrosserie est désormais traitée anti-uv et le chassis ne prête plus le flanc à la corrosion. La ligne est simplifiée : plus de portières, mais la sécurité est modernisée: 2 arceaux fixes avec ceintures de sécurité dignes de ce nom. Et une capote pour les périodes de grand soleil.
Partie technique, les concepteurs ont préféré conserver la boîte à 4 rapports ce qui leur simplifie sans doute la tâche mais n’apporte rien sur une voiture électrique. Les premiers et deuxièmes rapport en pratique ne servent pas à grand chose.

Dans la vraie vie:

Pour les afficionados, il n’y a pas photo entre l’E-Méhari de Citroën et l’Eden du Méhari Club de Cassis.
Au volant de l’Eden on circule dans “LA” vraie Méhari. Celle de 1968, cheveux au vent. Même si les ex-soixantes huitards qui peuvent aujourd’hui se la payer n’ont souvent plus beaucoup de cheveux à mettre au vent. Car, ah oui ! j’oubliais, le ticket d’entrée est tout de même à 24900€ (contre 25000€ pour l’E-Méhari). Ce qui en fait malgré tout un jouet dispendieux pour ce qui ne peut être dans la vie de tous les jours qu’une deuxième et même plutôt une troisième voiture.

 

Retrouvez le site internet du constructeur Eden pour de plus amples informations.

 

Laisser un commentaire