Bienvenue sur Auto-ies.com

E85 LE GRAND GAGNANT PARMI LES CARBURANTS

  • février 26, 2019
  • sur Alexandre

De plus en plus de possesseurs de voitures essence se tournent vers le carburant E85 pour son tarif attractif. Mais est-il possible d’abandonner sans risque du jour au lendemain l’E10 sans faire poser le fameux boîtier ad’hoc sur son automobile par un spécialiste agréé ?



L’E85 c’est quoi exactement

Aussi appelé superéthanol, l’E85 si on le compare à l’essence sans plomb (E10), dispose d’un plus faible rendement énergétique : autour de 6,5 kWh par litre contre un peu moins de 10 kWh pour l’E10. « Autour de 6,5 kWh » car en réalité cette valeur peut varier. Elle tend à augmenter légèrement en hiver, période durant laquelle l’E85 contient en réalité plus de sans-plomb (jusqu’à 35%) qu’en été (15% minimum). Rien d’étonnant donc à ce que la consommation d’une voiture alimentée même partiellement à l’E85 soit supérieure à ce qu’elle est habituellement à l’essence classique. Mais le prix du litre s’affiche à un niveau sensiblement moins élevé que le prix de l’E10 même si la raison principale est surtout liée à l’exonération de TICPE sur le produit.

 

L’E85 sans boîtier c’est possible ?

D’après les revues spécialisée, tous les véhicules à essence de moins de 15 ans en sont capables. La seule chose qui importe vraiment, c’est la capacité du calculateur d’origine à enrichir le mélange air-carburant afin de prendre en compte la moindre densité énergétique de l’éthanol comparativement au sans-plomb. A quelque rares exceptions près, ce qui ressort des investigations menées à ce sujet par les journalistes de la revue Automobile Propre, c’est qu’une part importante des véhicules à essence en circulation peut rouler sans modification préalable à l’E85 jusqu’à 30% en mélange avec l’E10, y compris en hiver, mais toujours en prenant soin d’éviter les cas d’utilisation extrêmes: circulation avec une voiture très chargée, ou par temps froid (température inférieure à 0 degrés) ou conduite sportive. Entre 30 et 60% de E85 en mélange, l’objectif du moindre risque conduit bien souvent à limiter l’usage aux mois de l’année où la température extérieure est durablement supérieure à 5°C. Au-delà de 60%, il est généralement plus sage et surtout plus raisonnable d’opter pour l’installation d’un kit flex fuel homologué. Ce qui n’empêche pas certains propriétaires de grosses cylindrées d’affirmer rouler très régulièrement avec plus de 80% de E85 dans le réservoir…

 

L’E85 un carburant 100% fabriqué en France

C’est la cerise sur le gâteau. Contrairement à l’huile de palme incorporée dans le gazole et dont la production participe à la destruction des forêts indonésiennes, l’éthanol incorporé dans l’essence sans-plomb est produit en France, principalement à partir de betterave à sucre cultivée dans le Nord de la France. De plus en ce qui concerne les émissions de CO2 produites par cet agrocarburant sur l’ensemble du cycle de vie, en dépit des controverses nombreuses qui persistent à ce sujet, les études les plus sérieuses menées jusqu’à présent aboutissent toutes ou presque aux mêmes conclusions : avantage pour le carburant E85.

 

Voilà, vous avez toutes les cartes en main pour décider d’utiliser ou non l’E85. Pour les gros rouleurs il semble plus raisonnable d’en passer par l’installation du fameux boîtier qui sera vite amorti et vous roulerez en toute sérénité.

Laisser un commentaire