Bienvenue sur Auto-ies.com

DYANE CITROEN, Pas facile de déboulonner un mythe

  • mars 1, 2019
  • sur Alexandre

Etudiée à partir de 1964 et présentée en 1967 comme l’alternative moderne et plus cossue à l’iconique 2CV, la Citroën Dyane doit remplacer à terme l’ancêtre. C’est sans compter sur l’esprit de résistance de Mamie et de ses fans.



Dyane Citroën un peu d’histoire

En cette première moitié des années 1960, la gamme du constructeur français aux chevrons est squelettique et déséquilibrée. Elle ne comporte que trois modèles principaux.: En bas de gamme, la 2CV qui subit de plein fouet la concurrence de la Renault 4 sortie récemment. En milieu de gamme, l'Ami 6, qui peine à décoller face à ses 2 soeurs légendaires. Et enfin, au sommet de la gamme, la DS, qui trône seule sur les sommets.
L'objectif fixé à la future voiture est non seulement de remplacer la mythique Deuche, mais aussi de remonter d'un cran le niveau de prestation offert par l’entrée de gamme. Problème, les finances de la marque ne sont pas florissantes. Il va falloir moderniser à l’économie.

 

Dyane, une vrai Citroën malgré tout

C'est au Salon de l'automobile de Francfort en 1967 que le public découvre la nouvelle Citroën Dyane. Lignes tendues bien dans l'ère du temps, optiques encastrés entourés de chromes, calandre typique, toit découvrable, hayon. Aucun doute, la Dyane s'inspire bien de la 2CV tout en prenant soin de moderniser les lignes. Son profil est largement inspiré du dessin de son ancêtre, mais en plus luxueuse et en plus coquine. Elle bénéficie, ainsi, d’une capote entièrement repliable mais de la couleur de la carrosserie et les choix des teintes de carrosserie sont plus… pétillants. Complètement basée (par souci d’économie) sur le soubassement de la 2CV, elle hérite des motorisations typiques de la marque pour les basses et moyennes gammes soit: le 425 cm3 de 21 ch, et le 435 cm3 de 26 ch totalement nouveau. Il permet à la Dyane d'atteindre la vitesse maximale de 102 km/h. Le 602 cm3 première génération, celui de l’Ami 6, il fait 26 ch avec vitesse maximale fixée à 110 km/h. Enfin le 602 cm3 deuxième génération, celui de la nouvelle Ami 8, il fait 35 ch pour une vitesse maximale de 130 km/h.

 

Victime des choix stratégiques de son constructeur

Tout le drame de la Dyane va se jouer à cause des mauvais choix de ses géniteurs pour ses modèles équipés du fameux bicylindre maison. La Dyane ne parvient pas à trouver sa place entre cette 2CV rustique mais que le constructeur constamment améliore en lui empruntant les nouveautés de la petite dernière, au lieu de la laisser finir sa belle carrière en l’état et l’Ami 8 plus chère mais aussi plus moderne. Autre paramètre dont Citroën n’a pas suffisamment mesuré l’ampleur, la clientèle de l’antique 2CV est rurale et très conservatrice. Malgré les progrès apportés par la nouvelle venue, la France profonde va continuer à acheter la 2CV. La voiture qu’elle devait remplacer lui sera fatale. Malgré un rebond au début des années 1970 à cause de la crise pétrolière qui lui fera gagner des parts de marché au détriment de plus gros modèles, sa carrière s’arrête en 1983 après avoir frôlé les 1.500.000 exemplaires produits.

 

Conclusion:

Malgré tout la Citroën Dyane tient (peut-être) sa revanche aujourd’hui: après avoir longtemps été mise de côté, quand elle ne servait pas uniquement de banque de pièces pour les 2CV, cette voiture est revenue en grâce compte-tenu de la côte élevée des 2CV. Elle permet de s’offrir une voiture presque mythique, décalée, pour un prix encore accessible.

Laisser un commentaire