Bienvenue sur Auto-ies.com

Connaissez-vous les plaques d’immatriculation utilisées en France?

  • février 1, 2019
  • sur Alexandre

A l’occasion de vos déplacements il peut vous arriver de croiser parfois des véhicules ornés de plaques d’immatriculation aux couleurs ou aux graphismes un peu inhabituels. Pourquoi n’ont-ils pas comme tous les autres des plaques aux normes françaises?



Petite histoire de la plaque d’immatriculation

Ce sont les français qui, les premiers ont mis en place un système de numérotation pour identifier les véhicules. D’abord à Lyon en 1891 dans le très connu Parc de la Tête d’Or afin de pouvoir repérer facilement les auteurs d’accident très nombreux dans ce lieu animé et ouvert à la circulation automobile à cette époque. Le système ayant donné satisfaction, les numéros d’identification inscrits à l’origine sur les portières sont remplacés ensuite par des plaques fixées à l’avant et à l’arrières des automobiles. La généralisation du principe dans toutes les régions et l’augmentation du parc automobile imposent plusieurs changements de normes pour aboutir en 2009 à une numérotation unique pour toute la France (et non plus par département) sur le modèle 2 lettres suivies de 3 chiffres eux-même suivis de 2 lettres le tout en signes noirs sur fond blanc. Sur la partie gauche de la plaque figurent sur un fond bleu la lettre F en blanc surmontée du drapeau européen. Sur la partie droite, le logo de la région et le département d’immatriculation. Autre particularité, le véhicule conserve désormais à vie son numéro d’immatriculation.

 

Il existe d’autres couleurs de plaques minéralogiques en France:

  • Les plaques à fond rouge: Ces plaques d’immatriculation sont réservées au “transit temporaire”. Contrairement aux autres plaques, leur marquage n’intègre pas d’identifiant territorial sur leur partie droite, mais une date de validité. Cette dernière est limitée à 6 mois. Elles permettent à leurs propriétaires de ne pas payer la TVA lors de l’achat de leur véhicule s’ils respectent 3 conditions: ne pas séjourner plus de 185 jours dans les pays de l’Union européenne durant les 12 derniers mois, exercer une activité non lucrative dans un des pays membres de l’Union européenne, résider en dehors de l’Union européenne ou dans les DOM-TOM.

  • Les plaques à fond vert: Ces plaques d’immatriculations dont les lettres et les chiffres sont de couleur orange sur un fond vert sont exclusivement réservées aux véhicules des ambassades et des consulats. Pour différencier les automobiles au sein de ce groupe les lettres sur la plaque précisent l’appartenance: CMD pour les ambassadeurs, CD pour les membres des corps diplomatiques, C pour les consuls et enfin K pour les personnels diplomatiques administratifs et techniques.

  • Les plaques d’immatriculation à fond bleu: réservées aux véhicules particuliers des militaires français basés en Allemagne de 1945 à 1993, ces plaques désormais n’existent plus qu’à de rares exceptions puisque l’ensemble de l’armée tricolore s’est repliée sur l’hexagone depuis le début des années 1990.

Dernière information, les plaques d’immatriculation en France sont aussi appelées “plaques minéralogiques” car pendant des décennies ce sont les services administratifs des Mines qui ont été en charge de l’attribution de cette numérotation.

Laisser un commentaire