Bienvenue sur Auto-ies.com

CONNAISSEZ-VOUS LE BONNEVILLE SPEEDWAY ?

  • janvier 22, 2019
  • sur Alexandre

Rendu célèbre dans les années 1930 grâce à Sir Malcolm Campbell un pilote britannique qui y établit plusieurs records automobiles de vitesse terrestre (dont celui de 1935 à 480 km/h), le Bonneville Speedway est une piste tracée à la surface du lac salé de Bonneville dans l’Utah (USA). Chaque année pendant l’été des véhicules de toutes sortes y viennent pour tenter de battre de nouveaux records de vitesse.



L’histoire de BONNEVILLE

C’est en 1914 qu’est établi le premier record resté officieux. En effet, aucune structure officielle n’avait été déployée pour valider les 228 km/h atteint cette année là par un pilote-acteur américain Teddy Herbert Tetzlaff au volant d’une Blitzen Benz. Très vite les records vont se succéder dépassant la barre des 500 km/h puis grimpant jusqu’à 900 km/h. L’envie d’exploser la barrière symbolique des 1000 km/h fait naître des engins munis de réacteurs d’avion et dans les années 1960 des fous de vitesse comme Craig Breedlove (966 km/h) ou Art Arfons (928 km/h) vont flirter avec cette barrière mythique. Il faut attendre 1970 pour voir Gary Gabelich aux commandes de son Blue Flame équipé d’un moteur de fusée décrocher la timbale avec une vitesse de 1001,67 km/h.

 

Comment se déroulent les courses?

C’est le ministère des transports de l'Utah qui est chargé de l’organisation du Bonneville Speedway chaque été près de Wendover. Traditionnellement, il y a une piste droite d'un peu plus de 16 kilomètres de long pour les essais de vitesses et une piste ovale de 16 à 19 km pour les tests d'endurance. Une piste de 8 km existe aussi pour les essais de vitesse des véhicules moins rapides.
Les pistes droites ont une large ligne peinte en leur milieu pour servir de guide et des lignes transversales à chaque mile (1,609 344 km), après le second mile puisque les records de vitesse sont calculés par rapport à cette distance. Des lignes supplémentaires et des cônes indiquent la fin de la piste.
A noter, chaque année en août, la Southern California Timing Association et Bonneville Nationals Inc. organisent eux aussi une semaine de compétition, la Speed Week, qui attire des centaines de compétiteurs du monde entier. En septembre, c'est la Utah Salt Flats Racing Association qui organise le World of Speed. Cette association organise également des rencontres chaque mercredi de l'été. Il existe différentes catégories de véhicules, chacune ayant son propre record.

 

Quid du record actuel?

Le record appartient au Britannique Andy Green et à son Thrust SSC. En 1997, ce dernier a atteint la vitesse de 1 227,99 km/h dans une "voiture" à double turbo réacteur. Mais le record n’a pas été réalisé sur le lac salé de Bonneville mais au Black Rock Desert dans le Nevada. Les trois derniers records de vitesse ont d’ailleurs été battus au Black Rock Desert. Le dernier record à avoir été homologué à Bonneville remonte au 23 octobre 1970, lorsque le Blue Flame de Gary Gabelich a atteint 1 014,656 km/h, parvenant ainsi à casser la barrière des 1 000 km/h pour la première fois de l’histoire.

 

Bizarrement plus de vingt ans se sont écoulés sans nouveau record. Un beau challenge à relever !!!

Laisser un commentaire